Auteur/autrice : PPAC

Critique objective de la croissance – Chronique n°23 : Les forces contraires

Série : Critique objective de la croissance – Rubrique : L’impasse politique – Chronique n°23. Les forces contraires

Support de débat pour la réunion du 29/01/2023 à 17h00 sur https://meet.jit.si/decroissance

La décroissance du système économique de la grande société complexe actuelle est inéluctable Alors Que faire ? Et Comment faire ? La première question « Que faire ? », c’est essentiellement celle de savoir s’il faut attendre d’être arrivé au bout de l’impasse pour agir ou s’il faut agir avant ? Des éléments de réponse à cette question ont déjà été donnés précédemment lorsque, nous fondant ses des données historiques, nous avons souligné la prévalence de la capacité génétique de l’homme à l’adaptation au détriment d’une éventuelle capacité à l’anticipation. Lire la suite

Critique objective de la croissance – Chronique n°22 : Les chemins de la résilience

Série : Critique objective de la croissance – Rubrique : L’impasse politique – Chronique n°22. Les chemins de la résilience

Support de débat pour la réunion du 26/01/2023 à 14h00 sur https://meet.jit.si/decroissance

Je vous propose aujourd’hui tenter de répondre à la question : face à la faillite économique, comptable, financière, sanitaire, alimentaire et culturelle de la société industrielle croissanciste qui semblent toutes inéluctables, pouvons-nous envisager une solution, ou tout au moins une forme de solution ? Le terme même de solution, pourtant, qui est d’essence purement mathématique, ne semble pas adapté au problème qui nous occupe dont l’essence dépasse largement les mathématiques. Ce terme de solution doit plutôt être remplacé par le terme adaptation, faculté dont nous avons indiqué précédemment qu’elle était la plus grande force du genre homo. Lire la suite

Critique objective de la croissance – Chronique n°21 : Qu’est-ce que la politique ?

Série : Critique objective de la croissance – Rubrique : L’impasse politique – Chronique n°21. Qu’est-ce que la politique ?

Support de débat pour la réunion du 22/01/2023 à 17h00 sur https://meet.jit.si/decroissance

Nous avons donc vu, tout au long des 20 chroniques précédentes, que le chemin illuminé de la croissance n’était en réalité qu’une impasse obscure. Nous avons vu qu’au delà de la violation caractérisée des lois physiques et comptables, la croissance entraînait l’humanité dans une impasse sanitaire et alimentaire, et que les valeurs fondamentales de la société industrielle capitaliste constituaient toutes ensemble le creuset d’une véritable culture croissanciste, éclairant à peine cette impasse d’une lueur ténue. Lire la suite

Critique objective de la croissance – Chronique n°20 : Les promoteurs de la culture croissanciste

Série : Critique objective de la croissance – Rubrique : L’impasse culturelle – Chronique n°20. Les promoteurs de la culture croissanciste

Support de débat pour la réunion du 19/01/2023 à 14h00 sur https://meet.jit.si/decroissance

Nous avons vu que la croissance pouvait être considérée comme un véritable « fait culturel », et cela parce que la croissance était portée par des valeurs, des normes, des institutions et des artefacts, quatre éléments que nous avons identifiés comme étant constitutif de ce qui s’appelle une culture.

Il temps maintenant d’identifier les groupes humains qui promeuvent cette culture de la croissance, qui la diffusent et qui, au final, l’imposent par des moyens certes non-objectivement coercitifs, mais qui, comme nous l’avons vu dans l’avant dernière chronique intitulée « qu’est que la culture », la présentent comme celle du groupe dominant contraignant ses contempteurs à l’autocensure dans le champ social. Lire la suite

Critique objective de la croissance – Chronique n°19 : La croissance en tant que fait culturel

Série : Critique objective de la croissance – Rubrique : L’impasse culturelle – Chronique n°18. La croissance en tant que fait culturel

Support de débat pour la réunion du 15/01/2023 à 17h00 sur https://meet.jit.si/decroissance

Donc, voici que l’homme après 300.000 ans de mode de vie stationnaire, non croissant, et nous pourrions même dire depuis 2 millions d’années si nous considérons le genre homo dans son ensemble et pas uniquement son dernier modèle récemment sorti des usines  darwiniennes : l’homo sapiens, voici que l’homme a brusquement infléchi sa trajectoire durable, pour se lancer, depuis 200 ans à peine, dans une aventure largement aléatoire et manifestement non durable : la croissance. Alors une question nous vient immédiatement à l’esprit : pourquoi homo sapiens a-t-il brisé aussi soudainement cette trajectoire d’état quasi-stationnaire pour adopter une trajectoire radicalement différente, et, surtout en en y adhérant aussi massivement  ? Lire la suite

Critique objective de la croissance – Chronique n°18. Qu’est-ce que la culture ?

Jeu 12/01/2023 à 14h – Série : Critique objective de la croissance – Rubrique : L’impasse culturelle – Chronique n°18. Qu’est-ce que la culture ?

Support de débat pour la réunion du 12/01/2023 à 14h00 sur https://meet.jit.si/decroissance

Nous allons parler aujourd’hui de culture. Mais qu’est-ce que la culture ? Dans les précédentes chroniques, nous avons étudié la façon dont l’homme visait à s’affranchir des diverses contraintes imposées par la nature et de tentait de l’asservir, en quelque sorte, pour son propre compte. Mais cette contingence subie, qu’il cherche finalement, depuis peu de temps,   à transformer en domination à son avantage, reste, en tout état de cause, un rapport de la chose créée à son créateur. Lire la suite

Critique objective de la croissance – Chronique n°17 : Que mangerons-nous demain ?

Support de débat pour la réunion du 05/01/2023 à 14h00 sur https://meet.jit.si/decroissance
Critique objective de la croissance, par Christian Laurut – Chronique n°17 – Rubrique : L’impasse alimentaire – Sujet : Que mangerons-nous demain ?

Nous avons indiqué, dans les deux précédentes chroniques consacrées à l’impasse alimentaire de la société de la croissance, que cette fameuse « sécurité alimentaire » dont se gaussent les thuriféraires de la croissance est en réalité sérieusement menacée sur le plan quantitatif, notamment par la chute des rendements et la dégradation des sols arables. Eh bien nous devons ajouter à ce triste tableau que cette sécurité alimentaire est également menacée dans ses aspects qualitatifs, c’est à dire pour ce qui concerne la qualité des aliments que nous ingérons quotidiennement et dont la dégradation est évidente. Lire la suite

Critique objective de la croissance – Chronique n°16 : Le pouvoir politique fondateur de l’agriculture croissanciste

Support de débat pour la réunion du 01/01/2023 à 17h00 sur https://meet.jit.si/decroissance
Critique objective de la croissance, par Christian Laurut – Chronique n°16 – Rubrique : L’impasse alimentaire – Sujet : Le pouvoir politique fondateur de l’agriculture croissanciste

Nous avons dit dans la chronique précédente, que la révolution industrielle à la fin du 19ème siècle vise à produire des biens nouveaux par un processus nouveau, à la différence de la révolution agricole qui, elle, se matérialise à la fin du 20ème siècle par la production de biens identiques, mais par un processus nouveau. Ainsi, dans le premier cas, nous sommes bel et bien en présence d’un phénomène d’essence purement individuel, que l’Etat, bien entendu, cherchera rapidement à encadrer et réglementer, alors que dans le second cas, nous assistons à un processus quasiment inversé où c’est l’Etat lui même qui, par l’intermédiaire de son appareil technocratique (pour la mise en forme) et de son bras législatif (pour la mise en place), va imposer et créer les conditions du changement, même si nous devons à la vérité de dire qu’aucune voix ne vint s’élever dans la profession pour contester cette volonté. Lire la suite

Critique objective de la croissance – Chronique n°15 : La troisième transition alimentaire

Support de débat pour la réunion du 29/12/2022 à 14h00 sur https://meet.jit.si/decroissance
Critique objective de la croissance, par Christian Laurut – Chronique n°15 – Rubrique : L’impasse alimentaire – Sujet : La troisième transition alimentaire

Dans les chroniques précédentes, consacrées à l’impasse sanitaire, nous avons rappelé que la santé était classée au deuxième rang des besoins fondamentaux de l’homme, tout juste derrière les besoins dits organiques que sont la respiration, le sommeil et… l’alimentation (boisson comprise bien évidemment). C’est donc bien d’alimentation humaine que nous allons parler maintenant, en tant que besoin essentiel et premier de l’homme. Qu’il soit homo erectus, devenu homo sapiens ou désormais homo industrialis, rien n’y fait et rien n’y change, l’alimentation reste bien toujours son besoin premier et, accessoirement, facteur irrémédiablement létal en cas de carence prolongée. Lire la suite