Auteur/autrice : Thierry Brugvin

Le biorégionalisme : de gauche ou d’extrême droite ?

Il existe de multiples écologies politiques, il n’existe pas un biorégionalisme unifié, mais il y a des biorégionalismes de droite, d’extrême droite, du centre et de gauche et d’extrême droite. Mathias Rollot considère qu’on peut observer aussi des biorégionalistes antispécistes, antiracistes, anticapitalistes, antidéterministes et antinationalistes[1]. Jonathan Olsen fait remarquer que ce qui différencie le biorégionalisme de gauche, de celui d’extrême droite, c’est qu’il se préoccupent de la dimension démocratique, qu’il n’associe pas les communautés biorégionales aux Etats existants et qu’il ne s’avère pas anti-immigration. Lire la suite